Des seins parfaits

Dans le passé, un gros sein était considéré comme un symbole de fertilité et de santé. Même concept pour les hanches, préférées larges et abondantes car elles sont plus adaptées à la grossesse. Aujourd’hui, sans les excès d’il y a quelques années des Pinups célébrées par le cinéma italien dans les années 60, un modèle de « mère nourricière », le sein moderne s’est transformé, le dépouillant de sa signification originelle d’organe d’allaitement, et est désormais vécu comme un « accessoire » d’attraction redécouvert.

L’ère de la prothèse à effet de soutien-gorge rembourré est révolue, avec tout le volume projeté vers le haut, aujourd’hui grâce aux opérations de mastoplastie avec prothèse anatomique ou en forme de goutte, on redécouvre et on recherche l’effet naturel et éventuellement même légèrement abaissé… l’expression d’un sein ni trop mûr ni trop peu mûr.

Et le bon vieux classique « la coupe de champagne » ? La légende veut que ce récipient éthéré de plaisir liquide ait été modelé directement sur la forme du sein de Marie-Antoinette, Joséphine de Beauharnais et de Madame de Pompadour, soulignant le carat aristocratique du sein sobre. Mais même pour Vogue, aujourd’hui, la coupe de champagne ne doit plus être considérée comme l’unité de mesure absolue du décolleté parfait.

Au-delà des préférences personnelles, culturelles et géographiques … la troisième coupe C reste la mesure universellement reconnue comme la plus équilibrée. Mais en fin de compte, il est inutile de parler de mesures, de centimètres et de tailles… alors que le résultat de la « poitrine parfaite » a toujours été, même dans l’Art, uniquement celui en harmonie avec le reste du corps.

La Taille des seins

Il est important de connaître sa propre taille de poitrine avant de penser à une augmentation des seins car le rôle principal du soutien-gorge, en plus de modeler les courbes d’une femme, est d’être un outil utile pour la santé des seins, en les contenant et en les soutenant de manière confortable.

Il arrive souvent que lors d’une première visite pour une opération d’augmentation mammaire, la patiente ait besoin d’une augmentation précise du volume pour obtenir finalement un bon tiers ou un quatrième plein.

La plupart du temps, la patiente n’a aucune idée de ce à quoi ces mesures correspondent réellement et comment elles pourraient s’adapter à son corps.

Tout d’abord, il est nécessaire de clarifier un vote pour tous sur la signification des termes « taille » et « taille ».

Tour de poitrine Connaître la « MESURE » de vos seins…

Des recherches récentes ont montré que 75 % des femmes ne connaissent pas vraiment la taille exacte de leurs seins (ce qui est également dû au fait que de nombreuses maisons de sous-vêtements ne proposent pas de modèles avec des bonnets différenciés).

On a l’habitude de penser que la taille des seins se mesure en tailles : première, deuxième, troisième, etc.

FAUX ! Ce nombre ne correspond en fait qu’à la circonférence de votre buste ! !!

La taille d’une poitrine est mesurée par la taille du bonnet, marquée par une lettre A – B – C – D etc.

alors que la taille du soutien-gorge est indiquée par une valeur numérique, la Taille, qui dépend exclusivement du tour de poitrine : Première, Deuxième, Troisième, Quatrième, etc. à laquelle est toujours associée une taille de bonnet adéquate.

Cependant, la taille de la tasse n’est pas une valeur absolue.

La coupe C n’est pas toujours la même sur toutes les mesures de la poitrine, mais elle est proportionnelle à cette dernière, puisque les deux valeurs sont corrélées. Par exemple, un bonnet C d’une deuxième taille aura une taille plus petite qu’un bonnet C d’une troisième taille.

Pour calculer correctement la taille de votre bonnet et donc connaître la bonne taille de soutien-gorge, vous devez adopter la formule suivante : « tour de poitrine » – (« tour de poitrine » + 12,5 cm).

Donc, si les deux tailles sont identiques, la tasse est « AA ». S’ils diffèrent de 2,5 cm, la tasse est « A », de 5 cm, « B », de 7,5 cm, « C », de 10 cm, « D », de 12,5 cm, « E », etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code