person holding white printer paper

Traitement du Chalazion

Cette article à but informatif comme tous les articles de ce site n’ont pas vocation à remplacer une consultation médicale chez votre médecin de famille !

Le chalazion est une inflammation affectant les glandes sébacées des paupières. Cette affection oculaire est causée par l’occlusion des glandes, ce qui entraîne un gonflement et une rougeur. Le chalazion peut affecter aussi bien les paupières supérieures que les paupières inférieures, et peut se manifester à l’extérieur, c’est-à-dire sur la zone ciliaire de la paupière, et à l’intérieur, dans la zone de la conjonctive. Le gonflement du bord de la paupière peut entraîner des troubles visuels et des douleurs, et il est donc nécessaire d’intervenir par des traitements médicaux spécifiques visant à rincer la zone et/ou à favoriser l’évacuation du sébum.

Le chalazion est un kyste sébacé, également appelé lipogranulome, causé par l’obstruction des glandes de Meibomius. Cette obstruction peut avoir des origines diverses (mauvais nettoyage de la zone, sensibilité particulière, absence de défenses immunitaires, stress), ou peut également avoir des origines infectieuses. Il n’est pas rare que les cas de chalazion soient associés à d’autres maladies oculaires infectieuses, comme l’orgelet ou la blépharite, dont le chalazion lui-même est une conséquence ou une évolution. À un stade précoce de sa manifestation, elle peut être confondue avec les infections énumérées ci-dessus, précisément en raison de la similitude des symptômes. Le chalazion, comme l’orgelet et la blépharite, se manifeste d’abord par un gonflement de la paupière, suivi d’une rougeur et d’autres symptômes tels que la photophobie, la vision trouble et la douleur si le kyste se développe excessivement.

Il existe différents types de traitement :

  1. la première étape consiste à consulter votre ophtalmologiste pour un diagnostic détaillé. Il est conseillé d’appliquer des compresses d’eau chaude ou de tisane de camomille avec de la gaze ou du coton sur la zone affectée afin que la peau se détende et que le sébum formé dans la zone puisse s’échapper. Si le chalazion est associé à une blépharite ou a une origine infectieuse, il est conseillé de le traiter avec des antibiotiques sur place, des gouttes et des pommades appliquées sur le sac conjonctival, ce qui permettra de réduire l’infection et de diminuer l’inflammation de la zone. Si le kyste évolue lentement sans rétrécir, l’ophtalmologiste devra pratiquer une légère incision pour libérer la zone bloquée. Avant et après l’opération, il faut prendre des antibiotiques et garder l’œil affecté au repos en le recouvrant d’un pansement pour éviter toute infection bactérienne.
  2. Le chalazion est une inflammation de longue durée qui tend à se résorber en un temps assez long : la période de guérison varie de deux semaines à deux mois, au cours de laquelle le kyste peut se développer et provoquer une gêne supplémentaire. Il est important de toujours garder la zone affectée parfaitement propre et nettoyée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code